SALARIÉs de la propretÉ

 

L’organisation du temps de travail

La vacation est définie comme une période continue, comprenant le temps éventuel de déplacement entre les chantiers au sein de cette même vacation, sans qu’intervienne d’interruption non rémunérée.

Toute vacation inférieure à 1 heure est payée comme une heure de travail . Sauf volonté expresse du salarié, le contrat de travail à temps partiel ne peut avoir une durée inférieure à  69h 28 mensuelles (soit 16 heures hebdomadaires en moyenne).

Si la durée du travail fixée au contrat de travail est inférieur à 16 heures par semaine, il ne peut être demandé au salarié d'effectuer plus de 2 vacations par jour (1 interruption) et l'amplitude journalière maximale sera de 12 heures.

Si la durée fixée au contrat de travail est comprise entre 16h et 24h par semaine, il ne  peut être demandé au salarié d'effectuer plus de 2 vacations par jour (1interruption) et l'amplitude journalière maximale est de 13heures. 

Si la durée du contrat de travail est supérieur à 24h par semaine , il ne peut être demandé au salarié d'effectuer plus de 3 vacations par jour (2 interruptions) et l'amplitude journalière maximale est de 13 heures. 

Des horaires réguliers sur un maximum de 10 demi-journées et un délai de prevenance de modification d'horaire de 8 jours sont prévues. 

Heures complémentaires: 

Majorations des heures complémentaires à 11% dès la première heure jusqu'au 1/10eme de la durée contractuelle initiale au contrat et 25% jusqu'au tiers.

 • Statut du travailleur de nuit : s’applique à tout salarié effectuant au moins 3 heures de son temps de travail quotidien entre 21h et 6h au minimum 2 fois par semaine.

 

Compensation salariale :

  • Repos compensateur de 2% dés que le salarié effectue dans le mois 43,33 heures de travail entre 21h et 6h
  • Travaux réguliers :  majoration de 20 %
  • Travaux occasionnels : majoration de 100 %.